Ducati Motor Holding SpA est né en 1926 par la volonté de l’ingénieur. Antonio Cavalieri Ducati et est une entreprise italienne de motos, basée à Borgo Panigale. Les modèles Ducati sont connus dans le monde entier pour la précision de leurs performances et pour leur design avec une empreinte claire Made in Italy. Notre rédaction vous présente un tour d’horizon des modèles les plus fascinants de l’histoire du constructeur italien de motos qui voit le jour sous le nom de Société Scientifique Radio Brevetti Ducati .

Ces jours-ci, notre rédaction s’est occupée de décrire les groupes de fans sur Facebook et dédiés à Valentino Rossi . Aujourd’hui, nous passons à décrire l’histoire de Ducati à travers la description de ses modèles les plus significatifs et les plus représentatifs de l’idée de conception qu’elle a toujours portée.

  • Desmo 125 GP

Cette Ducati GP a appliqué la distribution desmodromique à un moteur de moto pour la première fois en 1956. Ce type particulier de technologie représente une exclusivité de brevet entièrement fabriquée en Italie.

  • Ducati Apollo 1260

Cette moto représente l’évolution de la 125 GP avec un prototype destiné spécifiquement au marché américain d’importance croissante pour la maison ; ainsi est née la Ducati Apollo 1260 .

  • 750 GT
750GT

Au cours des années 70, Ducati Motors a développé un moteur bicylindre pour la 750 GT qui est devenu l’un des fleurons de la production du constructeur de motos Borgo Panigale.

  • Ducati Scrambler

Dans les mêmes années, l’un des modèles les plus réussis du fabricant de motos bolonais était le Scrambler. Ce modèle Ducati particulier était équipé de moteurs monocylindres 250 , 350 et 450 cc.

  • Ducati 750SS

Parmi les créations les plus abouties de la maison bolonaise figure certainement la 750 Super Sport , introduite en 1974, qui représente la première Ducati avec un moteur à 90° L, équipée du système desmodromique. En 1975 sort le 900SS , en 1977 le Darmah, en 1980 le Mike Hailwood Replica et en 1982 le 900 S2 .

  • Panthère 500

La Pantah 500 a été introduite en 1979, conçue par Fabio Taglioni et est la première Ducati du nouveau parcours avec le moteur équipé d’une commande de distribution par courroie, mais toujours avec 2 soupapes et refroidissement par air. De ce nouveau moteur dérivent tous les autres modèles qui nous sont parvenus, vainqueurs sur toutes les pistes du monde.

  • Monstre Ducati

Le Monster a été introduit à la place en 1993, conçu par Miguel Galluzzi et représente l’un des principaux succès commerciaux du Rouge de Borgo Panigale.

  • 916

La 916 a été conçue par Massimo Tamburini, mais en 1997, toujours avec la contribution de Miguel Galluzzi, Ducati a présenté la série ST qui était proposée comme une série de motos de sport avec une utilisation plus utilisable, plus protectrice et confortable aussi pour le passager et capable s’équiper facilement de sacs et de malles pour les bagages nécessaires aux longs trajets. La série ST comprend le ST2 (moteur 2 soupapes refroidi par liquide 944 cm3), le ST4 (916 cm3, quatre soupapes).

  • Ducati 999

En 2002, la Ducati 999 est née, marquant la fin des glorieuses séries 916, 996, 998. La 999 n’a cependant pas connu le même succès que ses ancêtres, mais elle n’a pas fait mal au championnat du monde SBK en remportant le titre dans sa première année de course avec l’Anglais Neil Hodgson en 2003 et plus tard avec un autre Anglais, James Toseland . La domination de Borgo Panigale a été interrompue en 2005, avec la victoire de Suzuki avec l’Australien Troy Corser .

  • 1098

Le premier est le successeur du 999 et du 1098 , également dans les versions 1098, 1098s et 1098s. Il est équipé d’un moteur routier à deux cylindres qui délivre 160 ch.

  • Monstre 696

En 2008, le Monster a été remplacé par un nouveau modèle appelé Monster 696 . Entièrement repensé, équipé d’ étriers de frein radiaux Brembo , de conduites de frein aéronautiques, d’un tableau de bord entièrement numérique et d’un embrayage à glissement ATPC.

Ainsi, avec un petit extra dédié au dernier modèle Monster, nous avons conclu la visite dans notre petit musée Ducati et après avoir passé en revue les champions de l’histoire du MotoGP , à partir de la semaine prochaine, nous nous consacrerons aux accidents les plus dangereux de l’histoire de deux roues. .