Le quotidien de la profession de moto taxi

Découvrez le quotidien trépidant du pilote de moto taxi. Certes, il demande bien un certain rythme stratégique journalier pour sortir fructueux mais il est toutefois dépourvu de cette routine qui est reconnue comme ennuyante à la longue. La journée peut être stressante et fatigante avec toutes les contraintes qui sévissent sur la profession. Mais avec une habitude et les différentes expériences que le conducteur de moto taxi peut rencontrer chaque jour, ses journées peuvent être rendues intéressantes.

Le côté sombre du métier de moto taxi

Rouler entre 10 heures et 11 heures chaque jour est forcément lassant sans compter l’anticipation du trafic à chaque trajet. Variant d’une réservation à une autre, celui-ci requiert d’une part une grande connaissance et une excellente orientation de la part du conducteur. D’autre part, les différentes péripéties de la circulation exigent une énorme résistance au stress et à la nervosité. Une des clés pour mener à bien sa journée est la ponctualité qu’il se doit de respecter en toute circonstance d’ailleurs.

Artisan, il doit munir d’une plaque pour accéder à sa clientèle mais, également d’une licence, hors de prix dit-on, qui lui impose encore un tarif bien règlementé. Ces contraintes n’empêchent pas l’expansion du métier. Afin d’exercer la fonction de moto taxi dans de meilleures conditions, l’affiliation à un réseau est devenu très courant.

En outre, il n’y a pas de comptoirs dans les aéroports et les gares. Le chauffeur de taxi moto n’a pas le droit de stationner où il veut à n’importe quel moment et surtout, il ne doit pas errer dans les rues pour aller chercher un nouveau client. Il est seulement autorisé à stationner sur les voies publiques dans l’attente d’un client qui a fait une réservation au préalable.

Profession de moto taxi, une expérience enrichie au quotidien

La clientèle, composée de cadres essentiellement, peut être très diversifiée quand même. Toujours courtois avec le sourire permanent aux lèvres au contact du passager, le chauffeur de moto taxi reste aimable et ouvert tout au long du trajet. Il se doit de montrer sans rechigner le contrat d’assurance dans la mesure où le client exige de le consulter, accepter la conversation sur la route, une discussion qui peut être instructif et plaisant malgré tout. En cas d’incident de trafic ou mécanique ou autre, il a pour obligation de rester professionnel en gardant le calme et la tranquillité tout en devançant tout problème. Eventuellement, le soin de premier secours ou les suppléments de bagages constituent également de petites difficultés à anticiper. En même temps, le pilote fait preuve de bonne conduite avec respect rigoureux du code routier quoi qu’il en soit, sans oublier la mise en confort du passager sans freiner de façon brutale ni doubler inopportunément. On ne parlera plus de l’excès de vitesse pour rattraper un retard causé par un quelconque incident…

Dans d’autres cas, il assure une balade à moto avec tout un programme pour votre envie de ressortir de la rapidité du trajet de tous les jours et de profiter pleinement du charme du voyage à moto. Avis aux plus curieux, les circuits y afférents sont nombreux et captivants les uns que les autres. Entre assurer la visite guidée en une petite virée touristique et vous faire découvrir le charme de la ville de Paris en période de fête, la journée du pilote de moto taxi est énormément dynamique et énergique. Avec plusieurs itinéraires à son planning, son quotidien est riche en émotions, rien que du plaisir grâce au fait de s’éclater avec le voyageur.

Sinon, il va acheminer des colis, des plis, des objets de valeurs et assurer leur livraison. Ce, dans un délai minimum surtout en cas d’urgence pour honorer l’engagement de sa société.

A côté de toutes ces conjonctures, le quotidien de la profession de moto taxi constitue une expérience unique à chaque fois.